Le pont de la mariée : une histoire dramatique !

LE PONT DE LA MARIEE : histoire vraie et dramatique

Ce pont est situé dans la commune de Guillaumes (Alpes-Maritimes), où se trouvent les gorges aux roches rouges, franchissant le Var. C’est le point le plus vertigineux, utilisé aujourd’hui pour des sauts à l’élastique.

Il fût construit en 1909, afin de créer une ligne de tramway reliant Pont de Gueydan (commune de Saint-Benoît) au village de Guillaumes. Il surplombe le Var d’environ 80 m.

Autrefois appelé le pont de tramway, il fut rebaptisé le Pont de la Mariée (aussi appelé Pont du Saut de la Mariée) suite à un fait divers qui a eu lieu le 30 juillet 1927.

En effet, l’histoire dit qu’un jeune couple Bernard Baillet et Marie-Louise Pion, venant en voyage de noce à Guillaumes (06) voulu voir les gorges à l’obscurité.

Une heure plus tard, le jeune époux affolé remonta au village disant que son épouse s’était penchée pour regarder les Gorges et était tombée du pont.

Le corps de la jeune femme fut retrouvé le lendemain matin 80 m plus bas. Sans preuves, l’enquête conclut à un accident.

La légende dit que la jeune femme venant de se marier, se jeta du pont par désespoir d’amour car elle ne s’était pas mariée avec l’homme qu’elle aimait.

Un drame qu’immortalise cette croix noire plantée dans les schistes rouges qui surplombe le précipice.